Caroline Fleck
Hypnothérapeute - Paris 17

Le site www.fleck-hypnose-paris.fr est temporairement désactivé...

Si vous êtes le propriétaire de ce site, merci de contacter rapidement l'hébergeur.

  • Hébergeur : Simplébo
  • Site : www.simplebo.fr
  • Téléphone : 01 84 17 49 76

Le rôle fondamental des émotions

Le rôle fondamental des émotions dans nos comportements

Vous avez certainement déjà dû expérimenter que dans la vie, ce sont nos émotions qui nous gouvernent et non pas notre raison. C’est comme quand vous essayez d’arrêter de mauvaises habitudes comme fumer, grignoter ou tout ce qui n’est pas bon pour vous et que vous faites quand même.  Ça vous est déjà arrivé ? Vous décidez que ça suffit, que vous en avez assez d'être soumis à une addiction, et qu’en plus c’est mauvais pour votre santé. Vous êtes sur la bonne voie pendant plusieurs jours, plusieurs semaines même. Vous écoutez votre désir de vous libérer de ces réactions et de les maîtriser. Vous vous réjouissez d'avoir eu la force de lutter contre vous-même ! Vous avez à nouveau le contrôle ... 

Et puis un jour, vous avez une forte contrariété, on vous dit quelque chose que vous avez vraiment du mal à gérer … Et c’est reparti ! Tous vos efforts ont disparu. Votre raison a été étouffée par votre émotion. C’est comme si elle avait été écartée d’un grand coup de balai. Et c’est pour tout le monde comme ça. C’est pour cela qu’on ne peut pas en vouloir à quelqu’un qui n’arrive pas à stopper un comportement qui n’est pas bon pour lui. Parce que, le cerveau raisonnable n’a pas les moyens d’affronter le cerveau émotionnel qui est infiniment plus puissant. Aussi, dire « Quand on veut, on peut ! », c’est méconnaitre totalement le fonctionnement naturel du cerveau. Sans accord du cerveau émotionnel, le cerveau rationnel sera incapable de renoncer à fumer, grignoter, crier, paniquer, stresser, angoisser, déprimer…

Le cerveau émotionnel sait mais le cerveau analytique a oublié

Il est donc très important de pouvoir agir sur les émotions et de pouvoir modifier les réponses inadéquates que le cerveau émotionnel va inlassablement apporter. Le siège des émotions, c’est notre inconscient. Notre inconscient, c’est une instance de notre être qui contient l’histoire de notre vie, notre mémoire, ce qu’on a perçu et ressenti. A un moment donné, l’inconscient a polarisé une réaction sur une émotion. Par nature, l’inconscient est … inconscient. Nous n’avons pas conscience des raisons pour lesquelles une réponse s’est inscrite en nous. Et nous ne comprenons pas pourquoi nous agissons de façon inadaptée alors que nous savons que ce n’est pas bon pour nous. Nous avons tout simplement oublié !

 


Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par l'ECH

Connexion